13
Nov
07

Souvenirs: Un métier pas comme les autres

Sur une plateforme pétrolière en Angola

Originally uploaded by kidbardak.
Je me rends compte parfois que je fais un boulot pas forcement comme les autres. Alors, quand je le fais je ne me rends pas forcement compte mais avec du recule et en revoyant certaines de mes photos, je me dis que j’ai du pot. D’un autre côté j’en suis un peu fatigué mais je pourrai dire que je l’ai fait et toutes ces expériences resteront gravées à jamais!
J’ai mis quelques photos pour que vous ayez une idée plus précise (cliquez sur la photo est vous arriverez directement à l’album photo)

Voir où j’ai travaillé

Publicités

17 Responses to “Souvenirs: Un métier pas comme les autres”


  1. 1 greg
    novembre 13, 2007 à 8:48

    Tu pourrais nous en dire un petit peu plus ! Comment est la vie à bord, combien de mecs, combien de nanas 😉 Si tu allais à la pèche (la plateforme attirant normalement des gros poissons… on en a au large de la côte d’ivoire), comment c’est l’hellico (j’ai fallit essayer une fois en prenant feu, mais c’était juste pas assez pour les grands brulés à lyon!), comment c’est aménagé, un semblant de luxe ou ultra sommaire (J’ai revisité des portes container depuis mon histoire à Barcelone, ceux qui furent construit il y a plus de 20 ans sont beaucoup mieux équipés que les nouveaux. A l’époque il y avait sauna, piscine, salle de sport, des lustres dorés…), si l’eau désalé est bonne et si tu mangeais bien biensur ! Tu devais avoir des chambres froides bien garnies. Et tu y faisais des période de combien de temps ? Je me souviens avoir rencontré 2 types en Thailand qui bossaient dans les plateformes, ils faisaient 3 mois dedant et 3 mois de vacances… pour ce qu’on aime ça laisse le temps 😉

  2. novembre 13, 2007 à 12:10

    j’allais dire la même chose … t’es mignon mais c’est quoi ton métier. Un peu fatigué .. c’est ça ouais!

    (sinon greg, l’hélico c’est le pied… un peu cher et polluant mais super drôle)

  3. novembre 13, 2007 à 12:51

    comme pour la Mongolie, il nous la joue grand mystérieux 🙂

  4. novembre 13, 2007 à 1:43

    Ca va les gars, non mais!
    Je n’ai jamais vécu beaucoup de temps sur une plate-forme, en fait je supervisais plusieurs plate-formes donc je faissais bcp d’A/R entre différentes plate-formes.
    La pêche est interdite à bord pour des raisons écologique et de sécurité, il y a déjà eu des problèmes avec des plongeurs et des hameçon 😉
    L’helicoptère, c’est très sympa mais au bout d’un moment c’est une routine, je sais cela fait petit merdeux de dire ça 😉 (c’est quoi cette histoire de grand brûlé??)
    L’aménagement est plutôt bien, mais cela dépend de l’age et de la societe exploitatrice…j’ai vu du grand luxe et vu des plate-formes où j’étais content d’y rester seulement une journée!!

    L’eau est bonne mais en général on utilise des bouteilles d’eau pour la boisson mais celle du robinet pour la cuisine. ET biensûr que je mangeais bien puisque c’est l’entreprise pour laquelle je bossais qui s’en occupait 😉

    En général les gars qui travaillaient sur les plateformes faisaient des rotations de 1 mois IN 1 mois OFF, voir 6 semaines/6 semaines…mais souvent les TCN (third country nationals) faisaient plusieurs mois d’affilé et seulemnt qq semaine de vacances! j’ai vu, mais à terre, des Philippins faire 18 mois pour 2 semaines de c-vacances…..je sais c’est dégeulasse…j’ai pas envi de lancer le débat!!

    A terre mes rotations pouvaient être de 3mois/1 mois, 2mois/1mois ou encore 1mois/15jours…

    Dul, tu veux savoir quoi sur la Mongolie??

    Essayons de ne pas publier le même jour car on risque de raconter toutes nos histoires en peu de temps…

  5. novembre 13, 2007 à 2:10

    Que tu nous racontes les paysages, les gens tout quoi hehe, faut donner du rêve, que les textes se transforme presque en ordre du genre tu y vas maintenant , tu laisses ton taff, tu laisse ton appart, tu laisse ton copain ou ta copine, tu mets ton sacs sur le dos et hop on y va, voilà ce que nos texte doivent faire aux gens 😉

  6. novembre 13, 2007 à 2:18

    t’inquiète je vais leur donner des frissons, du rêve, du sexe (euh non, ça non) aux lecteurs….Hollywood va bientôt faire appel à moi 😉

  7. novembre 13, 2007 à 2:47

    yeah :), je prends 30% comme créateur du blog si tu fais un contrat avec Hollywood ;), y a pas p’tit profit dans la vie lol.

  8. novembre 13, 2007 à 3:00

    et puis quoi encore!! tu connais le droit d’auteur 😉 parce que t’es un pote je te file 5% à prendre ou laisser….

  9. novembre 13, 2007 à 3:10

    15% sinon je te gicle et te vole ton idée c’est pas compliqué 😉

    Ahhhhhhhhhhhh merde t’es admin aussi

  10. 10 Greg
    novembre 13, 2007 à 5:10

    hey hey, on verra bien l’histoire que choisira hollywood 😉
    Quand j’avais 14 ou 15 ans, en voulant décalaminer le pot d’échappement de mon ciao, j’avais mis de l’essence à l’intérieur puis mis le feu. Tout se passait comme prévu. Sauf qu’ensuite j’ai voulu nettoyer l’extérieur. Mais pas avec une brosse métalique, en faisant bruler aussi. Donc j’ai pris le bidon de 20 litres d’essence du padre et je l’ai versé sur le pot. Mais apparemment il restait une flamme à l’intérieur… Tout a pris feu instentanement. Ca n’a pas explosé puisque le bidon était plein, mais les flammes montaient à 4 ou 5 metres de haut. Et moi je suis sorti des flammes sous le regard de ma mère complètement affolée.
    Comme j’avais un jog adidas en nylon, il m’a fondu dessus. Résultat brûlures au 2eme degré derriere les cuissos et 3eme à la cheville droite car je n’arrivais pas à quiter ma chaussure. Conséquence, séances de jonglage à l’hopital pendant 15 jours 😉 Le 2ème degré c’est pil poils sur le nerf !

  11. novembre 13, 2007 à 5:39

    faut être con quand même

  12. 12 greg
    novembre 13, 2007 à 7:13

    c’est l’apprentissage de la vie 😉 mais quand même, oui, un peu !

  13. novembre 13, 2007 à 10:54

    greg = champion rien à dire.

  14. novembre 14, 2007 à 12:31

    « L’helicoptère, c’est très sympa mais au bout d’un moment c’est une routine, »

    putain moi je crois que je souviendrais tout ma vie des journées d’héliportages en montagne .. ou l’hélico il se pose pas vraiment … ça c’était de l’adrénaline.. putain c’était bon.

    c’était la parenthèse du gars en manque qui se rappelle de moment vécu pour se faire du bien… merde ça me manque grave de sentir mon cœur au niveau du coup!

  15. 15 greg
    novembre 14, 2007 à 2:33

    Le chute libre c’est pas mal pour ça aussi… sauf que ce sont les couilles qui sont au niveau du cou… Heureusement elles redescendent après 😉

  16. novembre 14, 2007 à 12:08

    La chute libre, le parapente, le ski, l’escalade, le saut à l’élastique etc etc … ah la la … je crois que c’est les seuls truc qui me manquent vraiment depuis que je vis ici.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Blog Stats

  • 58,059 hits
novembre 2007
L M M J V S D
    Déc »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Carnet de voyages - groupe Flickr

Kamakura

IMG_1074

IMG_1295 (3)

IMG_1179 (5)

Premier Bain

Sabantuy

Marin en haut du mât de La Grace, voilier deux mâts, Semaine du Golfe 2017, au large de Port-Blanc, commune de Baden

Ava (Mandalay)

Au coeur du Namib

Girafe ETOSHA NP

Plus de photos

Amis voyageurs du monde

Vous venez d’où?


%d blogueurs aiment cette page :