13
Déc
07

rencontre entre auteurs du blog (point de vu de la bière)

Avant de sortir de chez moi, je pense: « Raisonnons un peu: le directeur était Français et m’a dit de ne jamais arriver en retard, Guillaume est Français. Faut arriver à l’heure, quoi! » Arriver avant ou au maximum pile. Ce n’est pas bien d’arriver en retard à un rancard avec un Français. C’est ce que l’on m’a appris en France. « Pour que votre séjour en France soit bien accueillante, jeune homme, il y a deux choses que vous devez savoir: dites toujours bonjour à n’importe qui et arrivez toujours à l’heure. Nous n’aimons pas être en retard. » D’accord! C’était le directeur d’un des établissements d’enseignement où j’ai travaillé qui me l’a dit. S’il a dit, moi je le fais. Pas question.

Pétrifié par l’idée de faire Guillaume attendre, je sors de chez moi en avance. Mieux que j’attende qu’à lui. Je prends le métro Linea A, Estación Acoyte, et me mets en marche. Destination: le Pub Gibraltar, à Perú 895. C’est un petit pub anglais situé à San Telmo. Je l’avais choisi parce que je le considère pratiquement comme chez moi, tant de fois que j’y suis allé.

Je descends à Estación Perú. Une foule dans la rue. « Mais c’est quoi ça? » La nouvelle présidente argentine venait d’assumer les responsabilités du pays. « Mieux pour elle, pire pour les Argentins. Moi, je continue ma marche vers Gibraltar ». Des gens partout dans la rue. Des vendeurs de choripanes, de hamburguesas, de quoi que ce soit. Hum… tout ça me fait avoir faim, mais je résiste. Oui à la résistence! Non au retard! Faut arriver en avance. Question de principes et d’enseignements.

Pas à pas, je me rapproche du pub. Une fois sur Avenida Independencia, je le vois: mon très cher pub. Je prends mon portable, vérifie l’horaire: 19h43. Je traverse la rue, me rapproche un peu plus et me voilà juste à l’entrée du pub. Qu’un couple d’Anglais en bavardant et moi. Est-il quelle heure? Il est 19h45. Score pour le brésilien! J’envoie un petit texto à Guillaume: « Chui le mec à la chemise verte au comptoir ». Il me demande encore 30 minutes pour arriver. Pas de problème.

Je demande une stout (si jamais vous allez à Gibraltar, demandez une stout), m’assois et regarde. Personne à qui parler, sauf le vieux chien qui se croit le propriétaire du pub. Moi, comme je n’ai pas encore développé ma capacité de parler aux clébards, j’ouvre un bouquin: La fée carabine. Histoire d’assassinat à Belleville, quartier où j’ai habité pendant trois mois. Le bouquin ne me prend pas, la bière arrive, de façon que le bouquin est laissé de coté. J’observe les gens qui passent par la rue, le chien qui se lèche, qui cherche des puces dans son poil… Un mec s’assoit à mon coté. Envie de lui parler? Ouais. Je suis brésilien, je parle à n’importe qui. Mais le mec n’en avait pas trop envie. Je retourne au bouquin et cette fois il m’attrape.

La lecture avance. Pas trop, mais elle avance.

Il est 20h passées, Guillaume arrive. On se présente, il s’assoit et on commence à bavarder. Sans cesse. Les sujets ne finissent jamais. Choses faites, mais surtout voyages, nos chèrs voyages… et vie. Il me raconte qu’il vient de Le Puy-en-Velay (c’est ça, Guillaume?). J’y crois pas! Moi, j’ai habité à Clermont-Ferrand pour plus de huit mois, quasiment neuf. Mes adresses? La première a été Rue des Planchettes, à Montferrand, juste à cotê de Michelin. Quelle horreur! Que de la fumée et de la poussière noire tout le jour. Puis, je suis parti à 16, Av. des Paulines, trois cent mètres du Parc le Coq (c’est ça le nom?). Mais le truc ne finit pas là. Guillaume me raconte que Greg est aussi du pays. Je crois pas à mes oreilles. Trois mecs du même blog auvergnats (dans ce moment, je me considère un peu auvergnat)? Ouais. Guillaume et Greg étaient amis depuis l’enfance. La conversation suit, on nous raconte des anedoctes, on rit, on se raconte des histoires de voyageurs…

Bilan des événements: ¡La pasamos de putísima madre!

Che, gracias por todo, por la charla, por la compañía…

Et, comme l’on dit chez moi, a gente ainda se cruza nesse mundão véio sem porteira… 

Publicités

29 Responses to “rencontre entre auteurs du blog (point de vu de la bière)”


  1. décembre 13, 2007 à 3:23

    ouai ok! j’étais à la bourre! mais bon je prends le rythme du pays et en plus j’étais accompagné de ma petite amie sud-américaine donc c’est de sa faute heheheh…
    Je suis arrivé avec seulement 15min de retard, c’est plutôt raisonnable 😉

    Moi, il y a quand même qqch qui me dérange dans cette histoire! un type qui passe 9 mois à Clermont-Ferrand et qui n’a jamais entendu parler du Puy-en-Velay!! c’est louche! très louche 🙂
    pire que ça, c’est pas normal…ok! le Velay est une région « autonome-indépendantiste » de l’Auvergne mais c’est ce qu’il y a de plus beau en Auvergne, n’est-ce pas Greg?? 😉

    Ce que tu dis par chez toi, cela donnerait quoi par chez moi?

    Merci à toi compadre!

  2. décembre 13, 2007 à 7:31

    Ahahahah j’en connais qui ont bon dos de se moquer de ce qui arrive en retard, n’est-ce pas Maikon.

    C’est l’hôpital qui se fout de la charité 😉
    Je précise que le moqueur est arrivé avec 10 minutes de retard!

  3. décembre 13, 2007 à 8:36

    10 minute de retard … 15 minutes de retard … et vous râler … bin merde alors. je le note parce que le jour où on va bouffer ensemble vous aller me flinguer!

    Guillaume t’as oublier un truc dans ta description: « le Velay est une région “autonome-indépendantiste” de l’Auvergne » il faut dire: « le Velay est une région “plate, autonome-indépendantiste” de l’Auvergne »

    A moins que ce soit un pléonasme, l’Auvergne une région plate … si, je confirme, c’en est un.

  4. décembre 13, 2007 à 8:43

    plate, oui par rapport aux Alpes mais montagneux par rapport à la Normandie 🙂
    Moi au moins je sais d’où je viens…c’est pas un peu de là, un peu de ci….tu vois ce que je veux dire…et puis qui te dit que l’on va t’inviter à bouffer!

    Puis moi je viens d’une vraie région française…on ne peut pas dire la même chose des Alpes jejeje

  5. décembre 13, 2007 à 9:08

    Fut un temps le velay disait merde au Alpes qui étaient tout juste en train de téter pour pousser… Une région plate que l’on appelle « Massif Central » c’est pas commun ! Oui je suis d’accord avec toi Guillaume, évidemment… Le puy est sans conteste la plus belle ville d’auvergne pour ne pas pas dire plus et paraitre chauvin ! Ici les volcans sont au beau milieu de la ville, avec ses sucs, ses batisses millénaires batis dessus on ne sait trop comment il y a plus de mille ans… Et si j’evoque la Haute loire avec les vallées de la loire et de l’allier, le mont Mezenc (1753 mètre)… on a rien a envier à aucun autre département francais côté diversité 😉 Enfin… je dis juste ça comme ça… Dommage Maikon que tu ais raté ça ! Et tonio faut revoir ta géo, la HAUTE loire n’a rien de plat, tu confond avec l’allier ou la Loire… Si tu trouves que les alpes sont hautes parle en aux tibétains qui vont bien se marrer… Bon je dois vous laisser ce soir je bringue…
    Maikon, c’est le Jardin Le Coq, pas le parc… Et on a certainement du se croiser dans un des bars alentours… Mais dommage qu’on ne se soit pas parler sinon tu aurais était faire un tour prés de chez nous !

  6. décembre 14, 2007 à 3:54

    ahahahhahaha et si je vous dit une ligne de train sur ses 20 premier kilomètres. 3 tunnel, 2 viaducs dont l’un faisant plus d’un kilomètre de long, ajouter à cela plusieurs ponts et vous allez me dire que c’est un région plate. d’ailleurs c’est pour cela qu’une partie de la normandie s’appelle la suisse normande !!!!
    bande de guignol. puis les alpes c’est une colline comparé à bien des montagnes que notre chauvisme nous empêche de voir non mais!!!!

  7. décembre 14, 2007 à 1:12

    à aucun moment j’ai dit que les alpes c’était les plus haute plus je ne sais quoi… Je disais juste à Guillaume (et de fait à Greg) que s’ils veulent skier pour de vrai il ont qu’a m’appeler. Parce qu’en Auvergne (remarque en Normandie c’est pareil) le ski c’est pas le top.

    C’est incroyable d’être aussi chauvain et de ne pas pouvoir admettre que sa région n’est pas parfaite. L’Auvergne c’est pas de doute, c’est génial pour faire des rando en VTT … mais niveau ski c’est . (vide)

    sans rancune les gars et bon ski quand même. 😉

  8. décembre 14, 2007 à 1:52

    Ca me lasse qu’on dise toujours que la Normandie est plate je doit avouer. C’est pas la Beauce ! Sinon si on ne se frite pas un peu c’est bien triste la vie. Pis le ski, ahahaha je ne sais pas quand j’en referai, mais ça ne manque pas plus que ça, sauf le ski de fond je préfère la rando sur n’importe qu’elle monture.

  9. décembre 14, 2007 à 4:45

    J’habite à Montferrand… la ville de Michelin, trop la classe à l’étranger 😉
    Toño fais attention quand même, la mafia auvergnate est autrement plus puissante que la mafia argentine…

  10. décembre 14, 2007 à 4:58

    Putain, vous m’avez tué et détruit par tous les cotés! Est-ce qu’un défunt peut-il se défendre?

    Guillaume, je me plaignais pas que t’étais à la bourre. En fait, ça me dérange pas, sauf si c’est un truc de boulot. J’ai juste utiliser le sujet pour commencer le récit. C’était pas du tout une répréhension! Je m’excuse.

    Pour ce de ne pas avoir entendu quoi que ce soit de Puy-en-Velay, je voudrais me défendre. Figurez-vous que tous mes amis étaient étrangers (Haïti, États-Unis, Italie, Irlande, Allemagne, Croatie, etc.) et personne m’a jamais raconté quoi que ce soit d’Auvergne. Tout ce que je savais c’était qu’il y avait là plein de volcans et que Camus y avait vécu pendant six mois. Alors, y avait pas comment… En outre, moi j’aimais pas trop tout ce qui était Clermont à cause de certaines choses que je vous raconterai dans des posts futurs (machins de travail) et dès que j’avais un peu d’argent et du temps, je me cassais. Mais je suis vraiment désolé de ne pas avoir connu le pays. Faut retourner, quoi!

    Ce qu’on dit chez moi, ce serait en français « on se croisera encore par ce gros et vieux monde sans frontières ».

    Merci à toi, compadrito, compinche!

    Dul, putain, vraiment désolé pour le retard. Ce truc d’écrire sur le retard et arriver à la bourre c’est pas bien. Ma faute. Vraiment désolé. Tu sais, j’étais très désespéré dans le bus, parce qu’y avait un embouteillage à Primera Junta, où j’étais, et je pressentais que j’allais arriver tard… Vraiment désolé. À propos, merci beaucoup pour avoir accepté l’invitation, le déjeuner, la compagnie, les histoires… PS.: j’ai parlé au fils de l’embassadeur à ton propos et s’il y a quelque chose à faire sur net, il me le dira.

    Tonio, je te flinguerai pas. Ce que je ferai ce sera juste écrire quelque chose au sujet. Hahahah

    Greg, j’ai vraiment râté tout ça, mais ça veut pas dire que je puisse pas retourner pour en profiter. Moi j’espère…Et ouais, c’est pas le parc, c’est le jardin. J’en ai des photos… J’ai une idée de post sur CL-FD dans ma tête et j’y mettrai des photos du jardin. Pour les rencontres, moi j’allais souvent à l’Appart. C’était comme chez moi!

    Finalement, je vous raconte que je suis en train de préparer un récit sur le Puy-de-Dôme. Figurez-vous: un brésilien sur le Puy??? Que la cata!

  11. décembre 14, 2007 à 4:59

    Et ouais! Les auvergnats sont en train d’envahir et conquérir le monde!

  12. 12 isa(maman de Monie)
    décembre 14, 2007 à 5:12

    Alors là je suis obligée d’intervenir, les Auvergnats étant en force sur ces Blogs.
    Tonio en Auvergne nous avons :des vraies pistes de ski très techniques et physiques pas comme dans les Alpes où la majorité des pistes sont sur des Kilomètres aussi monotones les unes que les autres heureusement qu’on peut se ravitailler en vin chaud tous les 50m …
    Du vrai fromage, des gens forts accueillants dixit Brassens et Brel…
    Le Puy connaît pas trop à part la vierge noire(qui porte son enfant dans le mauvais bras ce qui a valu le suicide de son concepteur), la dentelle et les Lentilles sans oublier la Verveine du Velay , c’est quand même pas la ville la plus connue de l’Auvergne.
    L’Auvergnat est peut-être chauvin , mais au vu du pourcentage sur ce blog , il est surtout ouvert au monde, curieux et aventurier.
    Sur ce je vous souhaite de passer de bonnes fêtes de fin d’année , que le Père Noël soit généreux..
    Bienvenue à Clermont-Ferrand si vous avez le temps.

  13. décembre 14, 2007 à 5:24

    mouhahahaha vous avez réveillé la fureur de la « fille des montagnes » alias ma maman adorée (Une Heidi auvergnate) … Ancienne monitrice de ski qui plus est… ça va chauffer
    Vivement les vacances qu’on aille skier didiou

  14. décembre 14, 2007 à 5:56

    « pas comme dans les Alpes où la majorité des pistes sont sur des Kilomètres aussi monotones les unes que les autres heureusement qu’on peut se ravitailler en vin chaud tous les 50m … »

    celle là on les a construite pour les parisiens. Comme ça on est tranquille sur le reste. On les utilise juste pour apprendre à skier (à 2 ou 3 ans) et très vite on s’en va. A 10 ans on commence à utiliser des raquettes, peau de phoque, baudrier, piolet et corde et on oublie qu’elle existe.

    Moi je vous trouve vachement sur la défensive (serait-ce un signe?). Quitte à me répéter je n’ai jamais dit que l’Auvergne c’était nul. Je dis juste que pour le ski c’est un peu limite. Franchement si vous connaissez des « stations » comme LA Grave/la meije (haute alpes) ou les circuits des grands montets (chamonix), les combes des aravis(annecy), le grand St benard (suisse), et j’en passe …. ça y’a pas en auvergne. Y’a d’autre chose, d’accord …

    Sans rancune. et joyeux noel … dans 3 jours j’aurais de la poudreuse jusqu’aux oreilles. si j’arrive à prendre une photo je vous l’envoie!

  15. décembre 17, 2007 à 4:36

    « maman de Monie », je veux ps mettre le bordel mais il faut faire la différence entre la vierge noir (qui est tt petite et dans la cathédrale) et la vierge qui est sur son rocher et l’histoire du plantage de bras est vraie…
    je suis un bon auvergnat mais j’admets que moi le ski je le faisais plus dans les Alpes qu’en auvergne…..le Puy n’est pas la plus connue mais la plu jolie ville d’auvergne hehehehe rien à voir avec Clermont jejejej d’ailleurs j’y passe dimanche pour y voir de la famille, par contre jene vais pas avoir le temps de boire un coup avec toi Monie….c’est trop on mais puisque l’on va se voir sur BsAs!!

  16. décembre 18, 2007 à 12:04

    Guillaume : Ma maman est trèèèès susceptible quand on s’attaque à SES montagnes, elle a le caractère des volcans d’auvergne, elle n’est pas né dans ces montagnes par hasard 😉 Et puis la première qualité d’un auvergnat n’est pas l’objectivité 😉
    Dire qu’il faut que j’aille jusqu’à Buenos Aires pour qu’on se voit… J’ai hâte, j’ai hâte, j’espère qu’il fera encore chaud

  17. décembre 18, 2007 à 3:50

    Espère plutôt qu’il ne fasse pas trop chaud!!!

  18. décembre 27, 2007 à 12:46

    Eh bien !! moi qui suis ici virtuellement en escursion, je ne m’attendais pas à retrouver des personnes de géo!!

    En tous les cas, pour l’auteur de ce blog, je le félicite, il est vraiment très intéressant et je vois qu’il y règne une bonne ambiance!!

    Amicalement,

    Mya

  19. décembre 27, 2007 à 12:54

    Euh je voulais dire l’initiateur du projet de ce blog étant donné que vous êtes plusieurs (comme un collectif on peut dire!!) 😉

  20. décembre 27, 2007 à 6:10

    Bienvenue à toi Mya 🙂
    effectivement on est une sorte de collectif, mais ouvert à tout ceux qui le désirent :).

    Pourquoi de Geo?

  21. décembre 28, 2007 à 10:41

    Merci Dulconte!

    « Geo »… ben parce qu’il me semble bien avoir vu quelques noms (d’ici) connu et apperçu sur le portail de photo de géo mag! cela te dit quelque chose à toi Dulconte?

  22. décembre 29, 2007 à 12:23

    Ah oui oui c’est moi :), mais bon tout le monde peux ouvrir son compte :).

    Je pensais que tu parlais du magazine, et là je dois avouer que je serai très fier d’y publier un jour 🙂

  23. décembre 30, 2007 à 3:09

    Oui je m’en doute bien que cela te ferait bien plaisir d’être publier sur Géo le mag’!! lol 😉

    En tout les cas, je suis d’avis qu’une petite expo photo pourrait déjà être sympa comme le précise l’un de tes compagnons!! 🙂

  24. décembre 30, 2007 à 3:37

    Ca va être fait mais à Buenos Aires :), quoi que elle risque aussi d’avoir lieu à Albi, mais là ce n’est pas moi qui m’en occupe 🙂

  25. décembre 30, 2007 à 7:36

    C’est une bonne nouvelle ça!! Bon pour Buenos Aires cela me fera un peu loin dans l’immédiat!! lol par contre Albi… disons que j’ai de la famille vers là-bas alors cela sera plus simple!!

    Si tu exposes sur Albi… averti-moi cela me ferait plaisir de voir « in situ » et « in visu » tes photos (report’)

    Ciao

    Mya

  26. décembre 30, 2007 à 11:09

    C’est le pote avec qui j’ai fait le tour du monde qui s’en occupe, moi je n’y serait pas, lui oui 🙂

  27. décembre 31, 2007 à 1:19

    Merci pour l’info!! c’est dommage que tu ne puisses être présent mais bon je comprend!! Puisque c’est avec lui que tu fais les 4 coins du monde y a pas de raison que cela ne se passe pas bien!! de toute façon cela ne change rien… si je peux venir j’y serai. 🙂

  28. janvier 2, 2008 à 1:29

    lit cela tu comprendras pourquoi je ne peux pas venir en France en 2008 🙂
    http://chroniqueba.blog.lemonde.fr/2008/01/01/une-annee-2008/

  29. janvier 2, 2008 à 11:13

    Merci pour le lien effectivement je comprend mieux (je t’ai laissé un com’ d’ailleurs)

    tant pis pour nous mais je dirai peut-être tant mieux pour toi… 😉

    Amicalement


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Blog Stats

  • 58,120 hits
décembre 2007
L M M J V S D
« Nov   Jan »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Carnet de voyages - groupe Flickr

Seul sur une plage , observer la mer....

P6210011

WOMAN. Rennes

AU MARCHÉ DE BADAMI

Sunset Art<:::::::::::::

PORTRAIT D'UN VIEIL HOMME DANS LA RUE À BADAMI

PORTRAIT DE FEMME DE BADAMI

fishing the moon - pescando a lua



le chemin qui mène à ton coeur.// The path that leads to your heart.

Plus de photos

Amis voyageurs du monde

Vous venez d’où?


%d blogueurs aiment cette page :