03
Fév
08

souvenirs:Chasse aux singes avec mes « amis » pygmées! -Part 3-

Suite de la part 2

…Je passai une nuit incroyable, n’arrêtant pas de rêver ce que je venais de vivre et ce que j’allais vivre dans cet endroit perdu du Cameroun!

Au petit matin (mais vraiment petit le matin, les singes n’attendent pas pour être chassés 🙂 ), 3 jeunes gens, ceux qui nous servaient de traducteur avec le chef, vinrent nous réveiller pour nous dire de nous préparer. Nous levons le camp d’ici quelques heures.

Nous voila parti en direction de cette jungle si impressionnante, avec notre sac à dos, que nous refusons que nos hôtes portent, je ne voulais pas que cela fasse « colon » allant à la chasse aux singes. Mais vu le bordel pour circuler dans la forêt tropicale, la chaleur et surtout la différence de gabarit entre nous et les 3 gaillards nous acceptons après quelques heures qu’ils nous donnent un coup de main. En plus, ils sont partis pour 3 jours dans la jungle avec seulement un K-way et une machette! Mais comment ils vont faire? Sont fous ces Camerounais!!
Pendant toute la journée de marche je me suis vraiment demandé comment ils pensaient survivre 3 jours dans la jungle sans équipement… le choc des cultures hehehe je comprendrais bien vite qu’une machette et un K-way sont bien suffisants pour passer quelques jours en jungle! du moins pour quelqu’un qui est habitué à un tel environnement, pour moi, avec cet attirail je suis mort au bout de deux jours jejeje

Après de longues heures de marche, nous arrivons dans un village, un village de la tribu des Pygmées. L’image que nous avons d’eux n’est pas usurpée, ils sont de petite taille! Nous avons le droit à la visite du village, en pleine jungle. « The white men show » continue évidemment parmi les Pygmées… encore plus surpris que nos hôtes antérieurs de nous voir dans leur village! vous imaginez bien! Mais accueil très chaleureux comme d’habitude en Afrique.

Pendant la visite, nous tombons nez à nez avec une culture de plans de cannabis! Je crois qu’à l’époque c’était sûrement la première fois que j’en voyais des vrais ! On expliqua que chez nous, cette plante était interdite et que cela coûtait très cher à fumer. Ils étaient morts de rire! interdit! sont fous ces « blancs »…choc des cultures!
Ils décidèrent de nous inviter à en fumer sur le champ ! pas vraiment adepte au cannabis, je ne refusai toutefois pas! encore un truc à ne pas manquer: fumer un joint avec des pygmées… ça le fait, non? À vrai dire, ce n’était pas vraiment la période pour récolter l’herbe et la fumer, mais ils étaient tellement heureux de nous faire un cadeau qui avait une valeur marchande importante pour nous.
Seul couac, pas de papier! merde! on ne va pas pouvoir se l’allumer ce pétard ! Ni une ni deux je sortis mon guide de voyage du fond de mon sac pour en déchirer quelques pages (de toute façon, cela faisait bien longtemps qu’il ne me servait à rien ce bouquin!) qui nous serviront de papier « OCB » 🙂 Putain! cette idée pas vraiment géniale m’arracha les poumons! je sais pas si vous avez déjà fumé un spliff avec du papier journal et de l’herbe quasi fraîche, mais je peux vous dire que cela a dû « fumer » mes poumons bien comme il faut 🙂

Après cette expérience inoubliable, d’ailleurs j’ai gardé mon guide de voyage juste pour les pages arrachées, beau souvenir, nous levons le camp avec 2 pygmées armés de fusils.
La vérité, j’ai était un peu déçu de voir les pygmées partir à la chasse avec deux fusils. Je les imaginais chasser avec l’arc ou la sarbacane! bon, OK le modernisme et la technologie concernent tout le monde, ce n’est pas non plus une exclusivité occidentale! Modernisme, modernisme, c’est vite dit, car tout de même les flingues avaient une « touch » bien africaine…fait de brics et de brocs 🙂

Et puis arriva la nuit… le moment où on se dit « et maintenant on dort où, comment et on mange quoi? Je suis au fin fond de la jungle, s’il m’arrive quelque chose et bien personne ne le saura et je serai porté disparu ». Je trouvais que pour un mec qui voyage c’était plutôt une belle fin donc je décidai de ne plus m’inquiéter 🙂

Une dernière chose avant de vous laisser trépigner pour avoir la suite:
-Réserve d’eau potable au départ du premier jour: 4 L chacun (mon pote et moi)
-Réserve d’eau potable à la fin du premier jour: 0 L chacun!
-En notre possession au « camp » de fortune: une sorte de rivière d’eau verdâtre et une plaquette de MicroPur pour purifier l’eau… il est écrit sur la boîte « à utiliser seulement pour de l’eau claire !! »…. 
« Monsieur MicroPur, si je rentre de cette aventure je viens te casser la gueule! on s’en fout d’avoir des plaquettes pour purifier de l’eau claire, CONNARD!!! »

…À suivre…

Publicités

3 Responses to “souvenirs:Chasse aux singes avec mes « amis » pygmées! -Part 3-”


  1. février 4, 2008 à 3:05

    C’est sur qu’en fumant des joints avec du papier journal ça donne soif ! J’espère que t’étais pas en panne d’imodium pour les jours suivants 😉

  2. 2 sam
    février 7, 2008 à 10:55

    che boludo! vu que tu parts vers l’aconcagua, tu te fais une descente en raft sur le mendoza pour moi? et tu peux laisser ton micropur aux pygmees car il y a assez de bon vin dans le coin…. ah et tu peux te manger aussi un bife, une provoleta et una morcilla…. j’en ai l’eau a la bouche!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Blog Stats

  • 58,453 hits
février 2008
L M M J V S D
« Jan   Mar »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829  

Carnet de voyages - groupe Flickr

Amis voyageurs du monde

Vous venez d’où?


%d blogueurs aiment cette page :