31
Mar
08

Souvenirs:André Brugiroux

Cela faisait un moment que je voulais faire un article sur André Brugiroux, mais je ne savais pas vraiment comment le faire! En effet, c’est toujours difficile d’écrire sur quelqu’un que l’on admire. On a peur de trop en faire ou alors de ne pas assez en faire.

Durant ma jeunesse (qui n’est pas encore terminée 😉 ) je n’ai jamais eu d’idole, jamais eu un poster d’une rockstar sur les murs de ma chambre, jamais fait parti d’un fan club, etc.

Au mur j’ai toujours eu une planisphère.

Sans être des idoles, il y a tout de même deux personnes qui m’ont marqué. 2 voyageurs extrêmes: André Brugiroux et Mike Horn (je vais faire un post prochainement sur lui).

Au lieu de vous dire qu’André Brugiroux connaît tous les pays et territoires du monde, qu’il a fait 400000Kms de stop à travers le monde, qu’il voyage depuis 50 ans, qu’il a des origines, apparemment par son père, de Haute-Loire 😉 , etc…(informations que vous pouvez lire sur Wikipedia: André Brugiroux), je préfère vous raconter comment je l’ai connu.

Il y a quelques années, j’avais 18-19 ans, lisant une tonne de récits de voyage, ayant commencé à voyager seul depuis environ 3 ans, je tombe par hasard sur un article, dans un magazine de voyage, sur un bouquin « la terre n’est qu’un seul pays » d’un type qui voyage en stop à travers le monde avec us$1 par jour comme dépense!!!

A cette époque, je suis des études de droit qui me font particulièrement chier! j’ai dans la tête, la préparation d’un voyage à long terme, un tour du monde, je ne sais pas, mais je veux mettre les voiles, marre des voyages d’un ou deux mois pendant les vacances scolaires !!! En plus, à ce moment de ma vie, je ne vois pas vraiment où je vais, autant faire le point en parcourant le monde, non??

Bref! ne trouvant pas le bouquin en vente, je me décide d’écrire directement à l’auteur. Il doit bien avoir un petit stock chez lui!Je me rappelle lui avoir écrit une lettre en lui expliquant un peu mes envies et états d’âme et bien sûr lui demandant son bouquin.

Alors que je m’attendais au mieux de recevoir le livre et au pire de me faire enfler de quelques francs, je reçus le bouquin dédicacé et accompagné d’un courrier! pas de ces courriers envoyés à la chaîne pour remercier le lecteur, mais une lettre m’étant destiné et répondant à mes états d’âme et mes envies! je me rappelle encore qu’il signait (il le fait peut-être toujours??) d’un tampon rouge en chinois. Dans la courte, mais chaleureuse correspondance que nous avons eu, je me rappelle lui avoir demandé la signification de sa signature, mais l’explication est passée au travers de ma mémoire au fil des années. Sûrement, la parole d’un sage, un symbole philosophique oriental???

Mis à part son histoire, son parcours, ce qui m’avait marqué chez ce type étaient sa disponibilité et son intérêt à un minot comme moi en pleine crise d’adolescence!

Je n’aurai le courage de faire mon voyage que 7 ans après!! Mais André Brugiroux restera pour toujours ma référence en ce qui concerne les voyageurs!

Ce qui me surprend beaucoup est son anonymat, son manque de notoriété. Pourquoi n’est-il pas aussi connu que les Bouvier, Chatwin, David-Neel, Kérouac, etc…?? il l’a sûrement voulu comme cela? le choix de rester l’homme simple qui répète souvent qu’il n’a pas fait le tour du monde, mais le « tour des hommes ».

Merci à vous M. André Brugiroux… 

ps: Son site officiel: André Brugiroux et une video

Publicités

10 Responses to “Souvenirs:André Brugiroux”


  1. mars 31, 2008 à 6:34

    Mon père m’a offert son dernier livre à noel, et je l’ai à peine regardé et d’ailleurs oublié en france ! Faut dire que j’avais pas trop le temps, mais au delà de ça il y avait du style une page par pays et je me suis demandé l’intérêt de recit aussi court sur chaque pays quand on a voyagé toute sa vie ! Je suis un peu con parfois ! Je viens de regarder sa vidéo et son site et ça me donne envie d’en savoir plus ! Il a l’air humble, n’a pas l’air de se regarder trop le nombril, et surtout n’a pas fait tout cela en pensant à autre chose que l’expérience personnel, même si au final on doit se dire que ça serait pas mal d’en faire profiter les autres, pour que tout ça est servi à quelque chose, pour au moins donner du rève, donner envie, faire partager ses expériences…
    Il est d’ailleurs lucide sur le fait que ce qu’il a fait n’est plus possible aujourd’hui, avec ses 1 dollar par jour… qu’aujourd’hui il faut vraiment sortir des sentiers battus pour trouver des gens authentique qui ne s’interesse pas seulement à notre porte monnaie… Le développement du tourisme a tué le tourisme authentique ! Mais bon, on fait avec ce qu’on a…

  2. mars 31, 2008 à 3:12

    c’était quoi le titre??
    oui moi cela me gonfle un peu d’entendre le discours: « à mon époque c’était plus dure de voyager » « maintenant c’est facile » etc…juste pour dire « ce que j’ai fait, tu ne pourras jamais le faire »!
    et oui dans 20 ans on dira la même chose, dans les années 50-60-70 c’était aussi plus facile de voyager qu’à l’époque de Marco Polo….
    Je ne parle pas d’André Brugiroux…

  3. mars 31, 2008 à 7:38

    « Une vie sur la route » Tu l’as lu ?

  4. mars 31, 2008 à 8:24

    moi j’ai lu « la terre n’est qu’un seul pays » son livre principal et « la route », un livre avec des conseils pour voyager.

  5. avril 1, 2008 à 2:13

    Tu vois je ne le connaissais. c’est un beau texte, on a bien de la chance ces derniers jours.

  6. avril 1, 2008 à 2:14

    Ps : maintenant je crève d’envie de lire ces livres 🙂

  7. avril 1, 2008 à 2:41

    moi cela me gonfle un peu d’entendre le discours:“à mon époque c’était plus dure de voyager”

    Tu dis ça parce que t’es un gosse et que tu n’a pas pu connaitre ce que c’était de voyager y’a 50 ans… jajajaja

  8. avril 2, 2008 à 11:34

    Guillaume, y a pas comment me faire faire une photocophie des textes de Brugiroux que tu as pour me les envoyer après? J’ai une petite idée dans ma tête et je pense que c’est sympa comme p’tit projet: traduire un de ses livres vers le portugais! Si j’aime le bouquin, ça me ferait plaisir, et si j’arrive à trouver une maison d’éditions que le publie, je me ferai aussi un peu de fric…

  9. avril 3, 2008 à 1:29

    je n’ai pas les bouquins avec moi! mais tu peux en acheter un sur son site internet et te le faire envoyer chez toi…j’imagine qu’il faut de toute façon passer par lui pour lui demander l’autorisation, non?


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Blog Stats

  • 58,289 hits
mars 2008
L M M J V S D
« Fév   Avr »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Carnet de voyages - groupe Flickr

Amis voyageurs du monde

Vous venez d’où?


%d blogueurs aiment cette page :