25
Mai
08

Rase campagne

Il fait encore nuit quand le train quitte Camagüey et quand la contrôleuse et une passagère réveille tout le wagon suite à leur brève mais intense engueulade. Une grosse demi-heure plus-tard le train s’arrête au milieu de nulle part.
La nature nous propose quelques temps plus-tard le spectacle d’une magnifique aurore. La chaleur grimpe peu à peu dans le wagon dont la température est restée toute la nuit au dessus des 30 degrés.
Vers 6 heures, quand la chaleur devient insupportable je descends du wagon, quelques cubains sont déjà assis sur les voies. Peu à peu le train se vide. Je profite de la magnifique lumière pour shooter des paysages et des portraits, mes dernières photos cubaines.

Locomotive en panne nous annonce le contrôleur. Il faudra plusieurs heures pour qu’une locomotive en état de marche prenne le relais.
Nous arrivons finalement à la Havane vers 16 heures. Le quais est rempli de gens attendant les naufragés habituels du Santiago-La Havane. Vingt-deux heures de trajet au lieu de quatorze annoncées, rien que du normal.

train Santiago - La Havane...

Publicités

4 Responses to “Rase campagne”


  1. mai 25, 2008 à 9:23

    Ouf, ça me fait peur les transports à Cuba! La vache. En fait, ça me semble que se faire transporter par une charrette poussée par des vaches ce serait plus rapide… Je savais pas que les cubains avaient tellement de problèmes à ce propos là-bas!

  2. mai 25, 2008 à 10:01

    En fait les transports c’est probablement le point ou se fait le plus sentir le blocus des USA.

    Les trains sont de vieux trains soviétiques ou du bloc de l’est, donc rien de nouveau depuis 1989.

    Les bus viennent du monde entier, on a trouvé à la Havane, un bus de la ville de Rouen, ville ou mon pote et moi avons fait nos études. Les bus ne sont même pas repeints, ils ont même parfois encore les panneaux indicateurs de leur ville d’origine. En cherchant on doit pouvoir trouver des bus indiquant la gare d’Amsterdam. De nombreuses villes offrent à Cuba leurs vieux bus plutôt que de les envoyer à la casse.

    Pour les voitures, ont voit trois générations de véhicules, les vieilles bagnoles américaines d’avant 1959 (quelques voitures américaines ont passées la frontière dans les années 60 et 70 en passant par les chemins douteux des dictatures sud américaines), les voitures est-allemandes ou Russes des années 70-80 en bien moins bonnes états que les vieilles américaines et pour finir quelques voitures, des Peugeots et je ne sais plus quelle marque japonaise ou coréenne, beaucoup plus récentes.

    Le problème c’est que les américains interdisent à une entreprise de commercer avec les USA et Cuba. Pour la plus part des constructeurs ferroviaires ou routiers le choix est vite fait entre les USA un énorme marché et cuba qui restera de toutes façon un petit marché.

    Allez tient 2 séries de photos sur les véhicules cubains :
    http://www.1000jours1001nuits.net/voyage/photo/index.php?pays=13&region=03b_Taxi
    http://www.1000jours1001nuits.net/voyage/photo/index.php?pays=13&region=03a_Bagnoles

  3. mai 26, 2008 à 1:50

    Moi je me la suis joué grand prince ! j’avais d’abord dans l’idée de louer une moto ou un side car pour faire le tour de l’ile. Mais impossible de trouver autre chose que des scooters, toujours plus rapide que les vaches et la charette, mais faire 3500 km en scooter, en 3 semaines, à plein régime, avec mon sac, n’était pas l’idée de dépard, autant louer un vélo dans ce cas ! Deçu, comme j’arrêtais pas d’entendre des histoires sur les problemes de transport, que les bus ne déservent que les villes principales, que les temps d’attentes pouvaient être très long, et comme j’avais un bon boulôt à l’époque, j’ai loué une voiture ! Seule moyen d’aller librement où bon me semble, dans les coins les plus reculés, et de m’arréter au grè de mes envies !!
    Tarif, environ 45 dollars par jours, donc faut quand même pouvoir se le permettre ! Apparement on peut trouver moins cher en dehors de la havanne.
    L’avantage c’est qu’on est jamais seul ! Vu les problemes de transport les auto stoppers sont nombreux. Et aucun mal à trouver de l’essence depuis que Chavez s’occupe de l’approvisionnement.

  4. mai 26, 2008 à 4:05

    Pas mal comme idée, surtout si tu peux dormir dans la charrette pour épargner un peu d’argent!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Blog Stats

  • 58,289 hits
mai 2008
L M M J V S D
« Avr   Juin »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Carnet de voyages - groupe Flickr

Amis voyageurs du monde

Vous venez d’où?


%d blogueurs aiment cette page :