07
Juil
08

Train et d’autres amours II

1ère partie

… Sale, sué, déchevelé et sans pouvoir bien respirer, j’ai touché sur son épaule gauche. Elle a tourné vers moi sans peur. Ses yeux verts m’ont perscruté et m’ont paralysé.

Excuse me. Sorry if  I’m bothering you..

Mon niveau anglais était dégueulasse.

I don’t know. I saw you in the train and I really need talk to you.

Hi!

Hi!

I… just don’t know what to say. I need say I wanted talk to you.

Sorry, I didn’t ask if you speak English. Do you speak English? Are you understanding me?

I do speak.

Fuck, because I don’t. But I want talk to you so much. Neither Dutch I speak.

Me neither.

Really? You are not from here?

Nop. I’m Cuban.

Wow. So you speak Spanish.

Yep.

Fuck, I don’t speak Spanish very well. Mas quiero mucho hablar contigo. Hablo serio.

Dans ce moment-là, quand elle s’est rendu compte de que j’étais en train de faire un gros effort pour arriver à lui parler, elle m’a ouvert un souri.

¿Y qué hablas tú?

Hablo portugués.

¿Eres de Portugal?

No, brasileño.

Qué bueno, tío. ¿Y qué haces en Holanda? ¿Estás de vacaciones en Europa?

¡Qué no! Quiero decir: sí, estoy de vacaciones, pero moro en Francia.

Mon niveau espagnol, à l’époque, était déplorabe.

¿Enserio?

Yo también.

¿De verdad? Así que tú hablas francés…

Mais oui, monsieur.

Super, quoi. Voilà une façon de te parler comme il faut.

Soulagé, j’ai senti dorénavant que mes chances avec la femme de ma vie n’étaient pas nulles. Il y avait de l’espoir à la fin du tunnel.

Putain, quel soulagement pouvoir te parler sans problème.

Elle a ri. A souri.

Je te disais donc que je voudrais tellement te parler. Depuis Zandvoort, je t’ai regardé pendant tout le trajet du train. Je n’ai pas réussi à ne pas…

Moi non plus.

Pour de vrai ?

Ouais.

Tu as un regard qui…

… qui m’a laissé à la fois sans défense et fascinée.

Impossible de ne pas se sentir honteux. C’était la femme de ma vie qui me le disait.

Je sais que c’est rare et un peu bizarre ce que je vais te dire, surtout en comptant que tu ne me connais pas, que tu ne m’as jamais vu ailleurs, mais je voudrais te parler quand même, faire ta connaissance.

Et pourquoi on ne prend pas un verre pour mieux se connaître ?

Pour de vrai?

Tout à fait! Pourquoi pas? Je n’ai besoin que de savoir quelle heure il est.

Hum… Il est 15h20.

Hum… c’est que mon train sort d’ici dix minutes.

Hum…

Ma déception a dû être remarquable.

Mais ça nous empêche pas d’aller au guichet demander quels sont les autres horaires de trains pour Amstelveen.

J’ai souri. Elle s’est dirigée au guichet, a demandé et a découvert qu’il y avait des trains jusqu’à 23h. Parfait.

On prend du café ?

suite…

Publicités

15 Responses to “Train et d’autres amours II”


  1. juillet 7, 2008 à 12:18

    Maikon, si cette histoire se termine mal, je demande qu’on me rembourse mon ticket!!! tu te démerdes mais tu la fais terminer bien cette histoire même si c’est pas vrai…sinon, moi, à la fin cela va me faire chialer 😉
    j’suis un gros sensible 😉

  2. 2 seden
    juillet 7, 2008 à 12:38

    Alala, une Cubaine qui parle le Français, ça sens bon tout de même, intérêt à bien finir quoique bon, les coups de foudres, ça ne peut pas avoir de « mauvaise fin » entendu qu’au « pire ». Soit qu’en cas de séparation, il soit toujours une (belle) histoire à raconter, de quoi sourire pour ce qui a été, plutôt que pleurer parce que terminer (décidément, merci Miss Junyan, j’abuse de cette maxime ces temps-ci).

  3. juillet 7, 2008 à 1:35

    t’es comme Obelix Guillaume???

  4. 4 sam
    juillet 7, 2008 à 8:56

    et la! tu decouvres qu’elle n’est qu’une douanniere en civil a la chasse de clandestinos et tu te fais braquer par la douanne hollandaise….

    ca fait pas mal « on the road » comme fin.

  5. juillet 7, 2008 à 6:11

    tu le fais exprès Maikon ! je trouve qu’on parle beaucoup trop de cuba et des cubaines sur ce site ! On est pas là pour se faire souffrir ! j’irais pleurer avec toi guillaume 😉

  6. juillet 9, 2008 à 1:10

    en tout cas fait vite pour la suite …

  7. juillet 9, 2008 à 11:10

    Jajajajaj Guillaume Obelix!

    Greg, je le fais pas exprès. Et je veux pas dormir en sachant que je t’ai fait pleuré… jajajaja

  8. juillet 12, 2008 à 1:07

    Whouaou, je rattrape mon retard de lecture et moi je vais avoir la chance de savoir la suite immédiatement… mais j’imagine à quel point ça du etre dur pour vous autres d’attendre la suite. Je croise les doigts…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Blog Stats

  • 58,289 hits
juillet 2008
L M M J V S D
« Juin   Août »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Carnet de voyages - groupe Flickr

Amis voyageurs du monde

Vous venez d’où?


%d blogueurs aiment cette page :