02
Août
08

Sur la route de l’altiplano

carte
Départ de Cafayate de bonne heure. San Carlos nous accueille en premier, puis nous rencontrons la vallée. Tout au bout nous attend Cachi et au-delà par une route impossible à San Antonio de los Cobres. Nous voilà sur la mythique route 40 la Panamericana. Des paysages toujours sublimes se succèdent dans leur minéralité et perpétuelles différences.
Nous arrivons à Molinos, où nous déjeunons délicieusement dans un petits restaurants. A l’ombre le froid vous mord, Le soleil, lui, vous matraque dès que vous l’approchez. C’est dans cet étrange climat de l’altiplano que je laisse mes pas m’entrainer dans les rues. Sur une grande place je m’assoie. Quatre petites filles viennent observer le géant à peau blanche et son étrange chapeau (un bob bleu même pas Ricard).
Commence un échange de peu de mots, de quelques photos, de rire et de noms échangés. Une envie de rester là, planter dans ce village encore au bout du monde (la route goudronnée arrive), me saisit. Puis un coup de klaxon, je dois quitter ces demoiselles rieuses, ce village sans âge.
Molinos - Salta - Argentine

Publicités

2 Responses to “Sur la route de l’altiplano”


  1. août 4, 2008 à 12:16

    Et vous diriez jamais qu’il s’agit d’Argentine. Il y a là telle diversité culturelle que c’est étonnant! Super photo, comme d’habitude.

  2. août 4, 2008 à 12:57

    Et c’est un Brésilien qui parle de diversité whaou :), Je dois dire que la diversité en Argentine se limite au frontière du pays, parce qu’il y a eu de grands efforts de fait pour que le pays soit le plus blanc possible.
    La conquête du désert, qui sera surement officiellement appeler génocide un jour ou l’autre (massacre des tribus patagonienne pour récupérer la terre, est le plus connu mais de nombreux carnages ont eu lieu dans l’histoire coloniale ou indépendante du pays. Il n’y a pratiquement aucun noirs en Argentine, alors que les routes de l’esclavage vers l’Amérique du sud passaient par le port de Buenos Aires. Si tu passes en Uruguay il y en a davantage…

    Merci encore une fois pour la photo :), cette région entre Salta et Jujuy est vraiment incroyable. C’est un des points d’entrée sur l’altiplano, ce qui rend la région encore plus fascinante 🙂


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Blog Stats

  • 58,293 hits
août 2008
L M M J V S D
« Juil   Sep »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Articles les plus consultés

Carnet de voyages - groupe Flickr

Amis voyageurs du monde

Vous venez d’où?


%d blogueurs aiment cette page :